Accueil / Page d'Entrée / Contact

 

Cheikh Sidaty Ould Cheikh Talibouyya
-------------------------------
-------------------------------

Quatrième Khalife (1964-1987)

Cheikh Sidaty Ould Cheikh Taleb Bouya : fils aîné de Cheikh Taleb Bouya, Sidaty naquit d'une mauresque noire à Ndiago, il y a 92 ans. Il a été le premier petit-fils noir de Cheikh Saad Bouh.

"Le vieil Agazaye que j’avais rencontré à Nimzatt avant sa mort survenue en 1985, était certainement le disciple de Cheikh Saad Bouh le plus âgé."


Voilà ce qu’il dit à propos de
Sidaty :

«  Après sa naissance son père Cheikh Taleb Bouya l’a amené à Nimzatt et c’est moi qui l’a porté dans mes bras jusqu’auprès de Cheikh Saad Bouh. Quand le Grand Maître le prit dans ses bras, il le dirigea vers l’Est puit le mit sous son boubou, du matin jusqu’au début de l’après midi. Quand il libéra, il me dit qu’il avait remis Sidaty entre les mains de Cheikh Mouhammad Fadel qui l’avait, à son tour, émis à Mouhammad (PSL) ; et qu’en conséquence, il le nommait le "Khawsu noir" ».


C’est sous le
Khalifat de ce "Khawsu noir" qu’ont été construits la mosquée (inaugurée en 1978) et le forage de Nimzatt (opérationnel depuis 1981).

C’est également au cours de son khalifat que fut construit dans le hod, le mausolée de Cheikh Mouhammad Fadel (de 1977 à 1979) et que fut améliorée la piste principale (couche latéritique) de la ville sainte.


C’est également Cheikh Sidaty qui mit sur pied, en mars 1987, quatre mois avant sa mort, le Conseil Supérieur des Talibés Khadriyas dont il confia la direction à Cheikh Ousmane Diagne de Dakar.

En le créant, il exhorta les talibés à s’unir à l’image des cinq doigts  de la main. Cette structure se charge de la coordination, de la réflexion et de la recherche au plan africain.


C’est en souvenir de cet imminent guide religieux que la Mairie de Dakar baptisa l’ancienne avenue « Niari talli » allées Cheikh Sidaty =>
Suite

Accueil / Page d'Entrée / Contact



Site officiel de Notre Guide, maitre, petit fils du noble prophète Muhammad (psl)
CHEIKHNA CHEIKH SAADBOUH ABIH OULD CHEIKHNA CHEIKH MOUHAMED FADEL
   (radiyallahu anhoum)